Laetitia Heurteau

Laetitia Heurteau has created 474 entries
  • Lecture de Proust : l’édifice immense du souvenir

    Au feu, les mauvais souvenirs d’un Proust barbant ! Sur le plateau du théâtre La Bruyère, la lecture des célèbres extraits de La Recherche nous éblouit, amateurs comme néophytes. Il faut dire que des comédiens chevronnés (Xavier Gallais, Robin Renucci, Romane Bohringer, entre autres) sont aux commandes de cette résurrection délicieuse. Après le succès de cette lecture en ce début d’année à la Comédie des Champs-Elysées, le théâtre La Bruyère a choisi d’étoffer l’équipe des comédiens -lecteurs de La Recherche. En alternance, aux côtés de Xavier Gallais, Robin Renucci et Bernadette Laffont, viennent apporter leur concours : Nicolas Vaude, Romane Bohringer et Michael Lonsdale.
  • Exposition Fellini : dans la fabrique d’images du maestro

    Dès demain s’ouvre à Paris, au Musée du Jeu de Paume, une exposition gigantesque consacrée au Maestro du cinéma italien, le bien nommé Federico Fellini. L’entreprise de recollection des œuvres du cinéaste (affiches de films, photographies de plateaux, extraits de films, etc) a nécessité quatre ans de travail, mené avec passion et obstination par le commissaire de l’exposition, Sam Stourdzé. Petite visite guidée dans l’antre du maître !... Le fil rouge de cette exposition est celui de la « fabrique d’images » dans laquelle le visiteur pénètre, sollicité dès son arrivée par les sons provenant des extraits vidéos et les nombreux documents graphiques exposés au mur. Entre eux un dialogue implicite s’opère.
  • Emile Cohl cinéaste pionnier

    Une soirée « Gaumont Palace » donnée à l'auditorium du Musée d'Orsay le 12 octobre dernier m'offrit l'occasion de (re)découvrir un cinéaste français à l'ingéniosité technique aussi ravageuse que son univers fantastique et décalé. Emile Cohl qui travailla pour la Gaumont de 1907 à 1914 avait percé le mystère de l'animation et offrit en 1908 le premier dessin animé, produit par la Gaumont, sous le nom de « Fantasmagorie ». La figure bonhomme, ce cinéaste de qui Walt Disney rappelait souvent qu'il devait toute sa carrière, a touché un peu à tout avant de s'intéresser au cinématographe. Ex-dessinateur de portraits-charge, inventeur de rébus, poseur de devinettes, Cohl ne craignait pas les jeux d'images, les coqs à l'âne visuels.