Laetitia Heurteau

Laetitia Heurteau has created 511 entries
  • La fabuleuse odyssée de la Journée Mondiale de la Paix

    Le 19 septembre dernier, au Grand Rex, le monde des paillettes et du strass avait enfin un peu d'esprit (pour notre plus grande joie) et célébrait autour d'un concert mythique, l'acharnement d'un homme, Jeremy Gilley, fondateur de l'association Peace One Day, qui parvint à faire adopter par les Nations-Unies, une journée mondiale de la Paix et de cessez-le feu dans les zones sinistrées de notre globe terrestre, autour de la date du 21 septembre. Récit d'une odyssée humaine pas comme les autres... C'est au pays des Droits de l'Homme, à Paris plus précisément, que Jeremy Gilley, ex-comédien et réalisateur, a décidé de mettre le paquet pour célébrer les dix ans de son combat et faire rappeler l'importance de cette date du 21 septembre, votée par les Nations-Unies dès septembre 2001, au moment-même où les célèbres tours de New York étaient victimes de la pire des barbaries.
  • Rentrée théâtrale 2009 : Parole et Guérison de Christopher Hampton

    La rentrée 2009 s’annonce audacieuse au Théâtre Montparnasse, qui se frotte à une période trouble de la psychanalyse, c’est-à-dire à l’heure de ses balbutiements. Ici des confrontations passionnées s’opèrent entre le jeune Jung et son éminent mentor, Freud, mais surtout entre la patiente Sabina Spielrein et son analyste et amant Jung… Pour éviter l’écueil de la mise en scène d’une pièce au sujet trop médicalement spécialisé, Parole et Guérison du dramaturge et scénariste britannique de renom, Christopher Hampton, s’interroge surtout sur la dimension humaine de cette recherche psychanalytique, à la fois dans le rapport sexuel et amoureux très fort qui se noue entre l’analyste et sa jeune patiente, mais également dans cette filiation intellectuelle qui s’ébauche progressivement entre Jung et Freud.
  • George Clooney et les chèvres de Venise

    A Venise, la Mostra a ses jours de calme plat où rien ne se passe, à part la venue de quelques acteurs et réalisateurs asiatiques dont le directeur du festival est friand. Mais aucun festivalier digne de ce nom ne retiendra ce type de journée. Car Venise, c’est avant tout le lieu de prédilection de l’homme au charme le plus médiatisé de la planète, j’ai nommé Monsieur What Else ou George Clooney si vous préférez.
  • L’Abominable film de filles

    Dans cette salle pas bien grande mais comble du Gaumont Parnasse, un jeudi soir de la fin du mois d'août, à l'heure où le niveau intellectuel des films estivaux n'est encore et toujours guère brillant, je me suis retrouvée en compagnie du « club des copines », à célébrer ce que le cinéma fait de mieux pour notre sexe, « le film de filles », en compagnie d'un public à 99% féminin et surexcité. Ambiance, ambiance...