Visite du musée Paul Belmondo

C’est en 2010 que le Musée Paul Belmondo a ouvert ses portes au public, dans cette « folie du XVIIIème siècle » qui abrite les œuvres du célèbre sculpteur, entourée par un jardin des plus romantiques, au cœur de Boulogne-Billancourt. Ce sont les enfants de Paul (Muriel, Alain et Jean-Paul) qui ont tout mis en œuvre pour que ce musée existe.

Né en 1898, Paul Belmondo est fils de Paul, forgeron-chaudronnier, italien du Piémont et de Rosine Chiritto, italienne de Sicile. De son père, Paul a probablement hérité de la passion de créer, dans des conditions particulièrement difficile, de travailler différents métaux. Il entre à l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger, en classe d’architecture.

Mobilisé pendant la première guerre mondiale, il est blessé puis évacué. En 1919, démobilisé, il rentre à Alger et reçoit la 1ère bourse du Gouvernement algérien pour faire ses études à Paris. En 1921, Paul Belmondo est admis à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, dans l’atelier de Jean Boucher ; il suit également l’enseignement de l’Algérois Béguet, ancien élève de François Rude.

Dès lors, le talent de sculpteur et de dessinateur de Belmondo se développe, au fil des commandes et des présentations à divers salons où il ne tarde pas à recevoir de nombreuses récompenses prestigieuses. Il enseignera aussi.

Son style tend à simplifier les volumes, la forme devenant lisse et pleine ; les thèmes s’inspirant de l’Antiquité. Il privilégie également le portrait, à la suite de son maître Despiau. « J’attaque la glaise sans dessin préparatoire. Je me réfère au modèle », déclare-t’il, fidèle avant tout à l’humanité de son sujet.

« Appréhender tactilement l’œuvre du sculpteur »

Le musée Paul-Belmondo abrite un ensemble exceptionnel de sculptures, médailles et dessins de celui qui fut le dernier des grands sculpteurs classiques français. Son œuvre sculpté se compose ainsi de modèles originaux en plâtre, d’œuvres préparatoires et d’œuvres en marbre ou en bronze.

La muséographie originale, inspirée des cabinets de curiosité du XVIIIe siècle, offre au visiteur un univers sobre et majestueux mais aussi une ambiance très intimiste à travers les réserves visitables qui témoignent du travail préparatoire de l’artiste.

Une galerie tactile, créée grâce au soutien de la Fondation Aéroport de Paris, permet également d’appréhender les œuvres non plus seulement avec le regard mais avec la main, et de ressentir au plus près le geste du sculpteur.

Le parcours de visite permet également de découvrir une évocation de l’atelier de Paul Belmondo tandis que le jardin et la cour d’honneur accueillent des œuvres de l’artiste (dont deux bronzes ont pu être réalisés grâce aux dons de particuliers) et d’autres sculpteurs de son époque.

« La sculpture fut toujours pour moi la grande passion essentielle de ma vie. Toute ma volonté s’est tendue vers elle pour satisfaire et réaliser cet amour de la nature que je sens en moi. Quoi de plus beau en effet qu’un visage bien cadencé (sic) ou un corps harmonieux – Tous mes efforts, encore aujourd’hui, tendent à traduire ce que je ressens devant la beauté (…) » Paul Belmondo.

 
Musée Paul Belmondo
14, rue de l’Abreuvoir
Boulogne-Billancourt
Horaires d’ouverture :
– Ouverture du mardi au vendredi de 14h à 18h et du samedi au dimanche de 11h à 18h ( fermeture de la caisse de la billetterie à 17h15).
– Fermé le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai.
Plein tarif : 6,50 euros
Tarif réduit : 4,50 euros
Entrée gratuite pour les moins de 18 ans et le 1er dimanche du mois.
Audioguide : 2,80 €
Visites guidées sur rendez-vous au 01 55 18 54 40/46 64

Post A Comment