Laetitia Heurteau

Laetitia Heurteau has created 460 entries
  • The Birds au Gate Theatre de Dublin

    Tout le monde se souvient des terrifiants Oiseaux d’Hitchcock, inspirés de La romancière du suspense, Daphné du Maurier (Rebecca, Les Oiseaux, L’Auberge de la Jamaïque, etc.), british jusqu’au bout des ongles. Au célèbre Gate Theatre de Dublin, ils sont ressuscités grâce au talentueux metteur en scène dublinois, Conor Mc Pherson.
  • Rentrée théâtrale 2009 : incandescente Vivien Leigh !

    La célèbre interprète d’'Autant en emporte le vent et d'’Un Tramway nommé Désir qui récolta deux Oscars, et forma pendant plus de vingt ans avec Lawrence Olivier « le couple royal du théâtre » est défendue corps et âme par une Caroline Silhol bouleversante sur les planches de la Comédie des Champs-Elysées. Pendant une heure trente, Caroline Silhol donne tout d’elle-même pour faire revivre le destin de cette actrice britannique captivante par son tempérament volcanique autant que sa beauté incandescente.
  • Lecture de Proust : l’édifice immense du souvenir

    Au feu, les mauvais souvenirs d’un Proust barbant ! Sur le plateau du théâtre La Bruyère, la lecture des célèbres extraits de La Recherche nous éblouit, amateurs comme néophytes. Il faut dire que des comédiens chevronnés (Xavier Gallais, Robin Renucci, Romane Bohringer, entre autres) sont aux commandes de cette résurrection délicieuse. Après le succès de cette lecture en ce début d’année à la Comédie des Champs-Elysées, le théâtre La Bruyère a choisi d’étoffer l’équipe des comédiens -lecteurs de La Recherche. En alternance, aux côtés de Xavier Gallais, Robin Renucci et Bernadette Laffont, viennent apporter leur concours : Nicolas Vaude, Romane Bohringer et Michael Lonsdale.
  • Exposition Fellini : dans la fabrique d’images du maestro

    Dès demain s’ouvre à Paris, au Musée du Jeu de Paume, une exposition gigantesque consacrée au Maestro du cinéma italien, le bien nommé Federico Fellini. L’entreprise de recollection des œuvres du cinéaste (affiches de films, photographies de plateaux, extraits de films, etc) a nécessité quatre ans de travail, mené avec passion et obstination par le commissaire de l’exposition, Sam Stourdzé. Petite visite guidée dans l’antre du maître !... Le fil rouge de cette exposition est celui de la « fabrique d’images » dans laquelle le visiteur pénètre, sollicité dès son arrivée par les sons provenant des extraits vidéos et les nombreux documents graphiques exposés au mur. Entre eux un dialogue implicite s’opère.